Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/08/2009

Christophe Galibert choisit la retraite mais garde la passion

Ce raseteur-là n'est pas un raseteur comme les autres. Il est chez lui à Saint-Christol et c'est dans les arènes de son village qu'il a décidé de mettre un terme à sa carrière : « J'en ai encore la chair de poule quand je pense à mon dernier raset », dit-il. C'était le mercredi de la fête, traditionnelle journée du club taurin Lou Ferri. Le 35e Trophée Louis Gros était remis à Mathieu Schuller mais le public réservait à Christophe une standing ovation alors que ses amis raseteurs le portaient en triomphe au son de la Peña.

« Quand j'étais jeune, je m'ennuyais en assistant aux courses camarguaises ». Avec ses amis Thierry, Frédéric et Christian Garrido, il prend pourtant l'habitude de raséter les deux vaches que le manadier leur réservait systématiquement à la fin des courses officielles. Puis en grandissant, il prend goût au raset et à l'âge de 15 ans il entre à l'école taurine de Sommières, puis de Nîmes, et devient pro en 1991. Grâce à son coach Daniel Simeon, il rasète des taureaux de légende comme Baraillé, Président et Tristan et décroche la « Corne d'Or » à Eyragues, l'un de ses plus beaux souvenirs. Mais la course camarguaise est un métier à risque dans lequel le drame n'est jamais bien loin. Il le sait pour avoir souffert dans sa chair, mais la grave blessure de Jacky Simeon puis la mort, sous ses yeux, de son ami Pierry Gibert à Lansargues restent à jamais gravés dans sa mémoire.  

La course camarguaise, pour lui, c'est d'abord les taureaux : « Je les connais tous », dit-il. C'est aussi les potes, comme Frédéric Durand, les frères Garrido, Stéphane Sanchez et bien d'autres. C'est enfin, les arènes fétiches, celles de Saint-Christol, de Saint-Geniès-des-Mourgues, de Paluds de Noves, dans les Bouches-du-Rhône, là justement où il s'est fait blesser récemment au bras droit. Sous l'affectueuse pression de sa famille et du petit Matteo, 7 ans, il a décidé d'arrêter en fin de saison, « mais j'irai raseter une dernière fois à Paluds et cette fois je sortirai des arènes sur mes jambes et non pas dans l'hélicoptère du Samu ».

Texte pris sur  http://saintchristol.24hactus.com/ Merci à Jean Pierre Gorce

Ci dessous la Photo du dernier raset de Christophe Galibert dans les arenes de Saint Christol avec Pouderous de la Manade Nicollin : Saint-Christol, Lou Ferri, Lafont, Nicollin, Galibert et si nous vous racontions l'Histoire............  

stc cg dernier raset.JPG 

Les commentaires sont fermés.