Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/08/2011

La naissance du Club taurin Lou Ferri

Suite des publications de Jean Pierre Gorce sur Midilibre.

Le premier novembre 1921, quelques mordus se regroupent au sein d’un Club taurin qu’ils baptisent Lou Ferri du nom provençal de l’outil de travail du gardian. Le siège social est au local Gavanon, actuellement Café de l’univers. Les membres, ils sont trente huit en 1921, se réunissent tous les mois et payent leur cotisation d’un franc par mois. Le premier président est Paul Gantier entouré de Jean et Louis Grimaud, Edmond Gal, Gaston Guérin et Antonin Canclaud. Les statuts prévoient « le maintien, la défense et la rénovation des courses provençales, dites courses libres, et des courses espagnoles ».

La course provençale consiste à organiser une course de vaches le mardi et une course de taureaux le jeudi. La grande course de la fête est organisée le jeudi jusqu’en 1970 où la date est fixée au mercredi pour éviter la concurrence du concours de manades de Marsillargues, entièrement gratuit à cette époque. Les courses ont lieu dans un plan de charrettes installé chemin de Sommières sur une aire appartenant à la famille Montel au niveau du numéro 300 de l’actuel chemin des Cigales. La partie course espagnole consiste à acheter des places de corrida aux arènes de Nîmes, Arles et Béziers et qui sont tirées au sort entre les sociétaires. Cette tradition durera jusqu’en 1954.

aire montel.jpg

Les commentaires sont fermés.