Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/01/2012

Lou Ferri Saint Christol vous adresse ses voeux et ....

......son programme 2012 :

Samedi 21 Janvier : Visite Manade Caillan et repas aux Paluds de Noves.

Jeudi 17 Mai : Taureau à la Broche ... Course Avenir Espoirs

Dimanche 22 Juillet : Course Avenir Espoirs

Mardi 24 Juillet : Course Ligue

Mercredi 25 Juillet : Course Avenir Espoirs Trophée Louis Gros.

Date à déterminer : Pose Statue de Barraie.

voeux 2012.jpg

21/10/2011

Hommage à Emile SALADIN aux Paluds de Noves le 22 Octobre 2011

mimile.jpgQuel aficiona n'a pas entendu parler des liens "fraternels" qui unissent le Club Taurin Lou Ferri de Saint Christol et le Club Taurin des Paluds de Noves ?

Presque quatre générations de Saint Christolais peuvent s'en souvenir.

S'il faut trouver un fil conducteur à cette amitié, nous pouvons affirmer qu' Emile Saladin le fut pendant de tres longues décénies.

Le Club Taurin des Paluds organise le Samedi 22 Octobre 2011 la 1ere Journee Emile SALADIN.

LOU FERRI a mis à disposition un bus pour ce déplacement du souvenir.  Départ à 10 h 00 de La Poste de Saint Christol. 

04/09/2011

Le taureau 706, un sacré numéro

Ce taureau ira loin. Tel est l’avis de plusieurs aficionados sur le taureau 706 de la manade Nicollin. Né en 2007, il a marqué les esprits, et notamment celui de Michel Galibert, lors de sa première sortie à Saint-Laurent-d’Aigouze l’année dernière. Au sortir du toril, 706 se montre froid, calme, déterminé. Mais dès qu’un raseteur entre en piste et qu’il pense pouvoir l’attraper, 706 se précipite sur sa cible avec des yeux de tueur.

603395551.jpg

En 2010, il a participé à quatre courses seulement, trois de bonne qualité et une un peu décevante à Sommières. Petit-fils de Uranie, grande reproductrice et mère du célèbre Juvenal, 706 portera peut-être un jour le nom de son oncle. De sa mère Talie et de son père, frère de Virat, dernier biou d’Or de la manade Nicollin, le 706 a un profil génétique prometteur. Sa première course de 2011 était à Saint-Christol où son talent a explosé en modérant par sa puissance les actions des raseteurs. Michel Galibert a reçu à cette occasion « avec honneur et joie » la cocarde et le garrot de son taureau fétiche.